Zeus

On dit que l'espoir est le dernier à mourir, et je peux dire personnellement que ce proverbe je crois qu'il est vrai... Parce que j'ai vu « un épisode de la vie » que je ne pensais jamais vivre.

Je déclare que je possède un rottweiler femelle âgée de 6 ans nommé Eris et un mâle de quatre ans du nom de Zeus, les deux ont toujours été en grande forme physique et ont la santé.

Puis, en Septembre 2015 mon rottweiler mâle, après avoir mangé après régulièrement sa part de Croquettes (poulet et céréales), après plusieurs heures a commencé à montrer des décharges fréquentes de selles liquides. Au début, j'ai donné le blâme au changement de saison et l'abaissement de la température, donc je pris contact avec mon vétérinaire qui m'a conseillé de donner les enzymes de chien pour rééquilibrer la flore intestinale. Au bout de quelques jours la situation n'a pas amélioré et les rejets sont devenus plus fréquents.

Sur les conseils du vétérinaire de plus en plus je commençais à donner au chien une gamme de médicaments en plus des enzymes telles que les fibres, le charbon et aux antibiotiques, est en fait un « mix » très lourd pour la santé de mon Zeus. Au fil des jours le chien semblait se décrépir, se déshydrater, et semblait avoir la dysenterie aiguë.

Alors, ensemble, nous avons décidé de faire une série de tests et d'enquêtes (rectoscopie, gastroscopie, échographie, examens sanguins) pour essayer de comprendre pourquoi, mais aucun d'entre eux a donné un « résultat positif » et une « explication plausible », sauf qu'il semblait que le chien était devenu intolérant aux protéines de poulet et la teneur en céréales dans les aliments. Donc, en dernier recours, le vétérinaire m'a prescrit de la cortisone qui devait être administré à la dose de 1 comprimé deux fois par jour, ainsi que des protéines mono sain sans grain et de poulet.

J'ai continué sur cette ligne de traitement et d'alimentation pendant environ un an et demi, même si le chien ne montrait jamais d'amélioration « pour devenir 100% », puis, malheureusement, une nuit en Mars 2017 mon chiot a eu une rechute forte avec la dysenterie aiguë, et J'ai pris la désespoir, parce que je voyais la santé de mon Zeus très précaire. En fait, dans les quelques jours, elle a commencé à perdre du poids devant nos yeux, était devenu pointilleux, déshydratés, avec des yeux tristes et de la souffrance et pour empirer les choses, il semble que sa santé influisse très bien dans son comportement envers la femelle, en fait, il était devenu très soumis. J'ai décidé de parler de ce qui me est arrivé avec mon éleveur Yvonne, qui m'a dit que si je voulais et sans engagement qu'elle connaissait une amie et qui était sensible aux animaux et qu'elle pouvait m'aider. J'ai accepté immédiatement ses conseils, parce que j'avais tout essayé et la seule chose dont je me souciais était la santé de mon Zeus.

Au début Avril 2017 j'ai envoyé quelques photos de chien avec la date de naissance à cette personne nommée Gabrielle qui ne savait rien de ce qui était arrivé au chien, elle m'a donné des conseils sur la façon de faire face à cette situation, de sorte que « mon chiot » pourrait aller mieux. En fait, vous avez senti que Zeus en plus d'être malade, était « limité » pour exprimer son caractère et ne se sentait pas comme son nom qu'il portait. Personnellement, je ne lui avais jamais donné d'importance, mais grâce à Gabrielle qui m'a suggéré quelques conseils, et les changements à adopter dans la gestion de la vie quotidienne (dans la relation individuelle avec le chien dans le rapport du groupe canin) Zeus a lentement commencé à « modifier et d'améliorer » non seulement dans l'état physique, mais surtout dans le mental et comportemental.

C'était comme si « mon chiot », avait besoin de moi pour tout mon amour, non seulement par des caresses et des baisers, mais surtout avec des gestes concrets de confiance en lui en tant Rottweiler.

Je vous avoue qu'au début, j'étais un peu sceptique sur tout cela, mais en voyant que le chien réagissait positivement et améliorait sa santé jour par jour, j'ai acquis plus de confiance en moi aussi, au point de me sentir bien et sachant que c'était la bonne chose à faire pour le bien de mon chiot.

Bien que Gabrielle croit ou non grâce aux conseils d'une personne merveilleuse qui aime les animaux et les aide à « son don » sont même en mesure de supprimer définitivement la cortisone du 24 Avril. une belle et fière allure Depuis lors, mon chien a repris son poids, l'appétit, comme avant, la confiance en soi et finalement MON ZEUS est devenue à nouveau un Dieu ...

Merci du coeur Gabrielle et Yvonne.

Katia
Version: 2.15.0